Get Your Premium Membership

Translation of Bury Me in a Free Land by Frances E W HARPER 1825 - 1911

Translation of " Bury Me in a Free Land " by Frances E. W. Harper
(Homage to Frances Ellen Watkins HARPER, the First Black Lady of America, 1825 - 1911, Orphan, Poet, Novelist, Civil Rights Activist, Public Speaker, Suffragette, whose memorable lines of subdued indignation arise from controlled passions of the never-daunted Soul.)

Enterrez-moi dans un pays libre

Enterrez-moi où que soit vous voulez
Dans une plaine basse ou sur une colline élevée
Faites en sorte que le tombeau soit parmi les plus simples
Mais pas dans un pays où il y a d'esclaves

Je ne pourrais pas m'endormir si autour de ma tombe
J'entendais les pas d'un esclave tremblant
Son ombre couvrant ma tombe silencieuse
La fera un endroit où règnera une ambiance désastreuse

Je ne pourrais pas me calmer si j'entendais les pas
D'un coffle en train d'être conduit vers les corvées sans repas
Et la crie d'une mère désespéramment sans espoir
Montant comme une malédiction tremblant dans l'aire

Je ne pourrais pas m'endormir si j'apercevais le fouet
Buvant son sang dans chaque entaille qu'il faisait
Et je voyais ses bébés arrachés de sa poitrine
Comme des frémissantes colombes de leur nid d'origine

Je me réveillerai secouée tout d'un coup si j'entendais le hurlement
Des limiers en train de capturer leur proie humaine
Et si j'entendais ensuite leurs cris de supplice en vaine
Tandis qu'on rattachait de nouveau leurs pénibles chaines 

Si je voyais des jeunes filles arrachées des bras de leurs mères
Et marchandaient et vendues pour leur jeunesse et beauté rare
Mes yeux seront illuminés d'une flamme de tristesse
Mes joues d'une pâleur de mort deviendront rouge sang de la détresse honteuse

Je dormirais, chers amis, où le pouvoir arrogant
Ne pouvait pas dérober aucun homme de son plus précieux droit existant
Mon séjour dans n'importe quelle tombe serai en paix
Là où personne peut dénommer ses frères des esclaves inégaux

Je n'ai aucune envie pour qu'on se souvient de moi par un monument, fier et imposant,
Pour attirer l'attention admirative des passants
Tout ce que mon âme réclame avec soif
Est qu'on ne m'enterre dans un pays d'esclaves
                                                 © T. Wignesan - Paris, November 22, 2018 

Copyright © | Year Posted 2018




Post Comments
Please Login to post a comment

A comment has not been posted for this poem. Encourage a poet by being the first to comment.