Les Fleurs

Written by: Paul Sylvester

Les fleurs, frissonnent et se fanent
et les feuilles brisées salissent la terre 
tordu et froid - plane au rythme durent
comme des visages rompus, emprisonné d’une peinture

Et tes yeux noirs brûlent 
comme le brouillard de ce soir
dans le ventre du chaudron ignoble
enlaidi par les marteaux de Hephaestus (le magnifique), qui serre
le charbon, qu'appelles-tu tes yeux - les diamants transpercent.