Get Your Premium Membership

Apparition

 La lune s'attristait.
Des s?raphins en pleurs R?vant, l'archet aux doigts, dans le calme des fleurs Vaporeuses, tiraient de mourantes violes De blancs sanglots glissant sur l'azur des corolles.
—C'?tait le jour b?ni de ton premier baiser.
Ma songerie aimant ? me martyriser s'enivrait savamment du parfum de tristesse Que m?me sans regret et sans d?boire laisse La cueillaison d'un R?ve au coeur qui l'a cueilli.
J'errais donc, l'oeil riv? sur le pav? vieilli Quand avec du soleil aux cheveux, dans la rue Et dans le soir, tu m'es en riant apparue Et j'ai cru voir la f?e au chapeau de clart? Qui jadis sur mes beaux sommeils d'enfant g?t? Passait, laissant toujours de ses mains mal ferm?es Neiger de blancs bouquets d'?toiles parfum?es.

Poem by Stephane Mallarme
Biography | Poems | Best Poems | Short Poems | Quotes | Email Poem - ApparitionEmail Poem | Create an image from this poem

Poems are below...



More Poems by Stephane Mallarme

Comments, Analysis, and Meaning on Apparition

Provide your analysis, explanation, meaning, interpretation, and comments on the poem Apparition here.